Orthopédagogue : aimer apprendre et aimer enseigner

Quelques mots à propos de moi…

Sophie Brangoleau, Orthopédagogue

Il y a maintenant plus de 10 ans que je m’intéresse aux difficultés rencontrées lors de l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Tout a commencé alors que je vivais à l’étranger. J’avais des amies, mamans d’enfants scolarisés dans une école française, ce qui n’était pas le cas de ma fille.

Ces mamans ne comprenaient pas pourquoi ma fille lisait mieux le français que leur enfant.

Elles ont commencé à me demander de l’aide et avant de prendre cette responsabilité, j’ai tout d’abord cherché à comprendre.

“Et rapidement j’ai cherché des solutions concrètes, certaines existaient, d’autres je les inventais, et ces enfants ce sont mis à progresser, à rattraper leur retard et à se sentir au même niveau que les enfants de leur classe.”.

J’ai ensuite changé de vie et suis revenue en France. J’ai décidé de continuer ce que j’avais commencé et je me suis formée et j’ai découvert beaucoup d’approches : Montessori, Borel-Maisonny, Brain Gym, et bien d’autres …

Des méthodes connues, des méthodes non connues, des méthodes issues de mes connaissances de mon premier métier d’enseignante.

Je me suis inspirée et j’ai rapidement créé mes propres techniques. J’ai commencé à les mettre en pratique avec des enfants dont les mamans m’ont fait confiance et nous avons tous vu les résultats. Les premiers étant les enfants bien sûr !

“Des améliorations dans la lecture, dans l’orthographe, dans la fluidité de lecture et de compréhension. Des enfants plus confiants, plus heureux et des parents rassurés.”.

Il s’agit déjà là d’orthopédagogie : évaluer et intervenir dans les problèmes d’apprentissages et d’intégration des connaissances.

Puis j’ai reçu en stage, Tom 10 ans, Léa 9 ans, Lola 11 ans, Mathieu 14 ans, Albert 8 ans, et tellement d’autres.

Ce qui m’a le plus marqué c’est leur sourire, celui de quelqu’un qui découvre qu’il n’a pas de différence et qu’il est capable !

J’ai toujours mis en place mon orthopédagogie par stage intensif car je me suis vite rendue compte que c’est la répétition journalière de l’expérience positive qui faisait que la méthode était aussi efficace.

Apprendre à apprendre… Apprendre à enseigner…

Aimer apprendre… Aimer grandir…

Dans des cas très particuliers j’accepte les séances espacées mais je sais reconnaître les profils qui nécessitent des séances suivies, et il s’agit là de la majorité des cas. Le bilan que je fais avec les parents, soit en présentiel, soit par téléphone me donne beaucoup d’indications sur l’enfant et me permettent de cerner ses besoins.

“Mon objectif en tant qu’orthopédagogue est de redonner à l’enfant tous ses potentiels et le premier est la confiance en sa réussite. C’est aussi pour cela que les stages sont individuels, car l’enfant peut exprimer ses besoins réels sans faux-semblants.”.

La Trikalogie est de l’orthopédagogie positive, et j’insiste beaucoup sur ce dernier mot car il est essentiel pour la reprise de confiance en soi. L’enfant a perdu confiance en lui, souvent dans le système, son estime personnelle est au plus bas, il pense que jamais il n’y arrivera. Il se compare aux autres camarades de sa classe, de sa fratrie, de sa famille et se sent différent et perdu.

Je suis à l’écoute des parents depuis de nombreuses années et je comprends leurs besoins et leur souffrance. Mon objectif est de redonner confiance à l’enfant mais de rassurer les parents et de mettre en place avec eux des stratégies pour que chacun retrouve sa place à la maison. Je souhaite offrir la possibilité aux enseignants de trouver de nouvelles façons d’enseigner, que ceux-ci souhaitent de nouvelles solutions pour leur métier ou en changer  !

Une question, une info, un renseignement ? Contactez-moi, j’aurai plaisir à vous répondre !

Share This